NOS MIELS RARES

Ajouter descriptif et transhumance des ruchers

MIELS RARES DE LA CORDILLÈRE DES ANDES ET DE PATAGONIE

Ses miels  sont issus d'arbres endémiques de la cordillère des Andes et de Patagonie présents au Chili et parfois en Argentine. C'est ce qui leur donne cette rareté, leurs caractères, leurs saveurs et arômes exceptionnels.

IMG_20200818_123652.jpg
IMG_0166.JPG

MIELS RARES DE LA CORDILLERE DES ANDES ET DE PATAGONIE

Floral, boisé, citrique, caramélisé, doux, toasté, au goût d'anis, de noisette, de citronnelle..et bien d'autres. Autant de saveurs que nous vous invitons à découvrir en détails ci-après...


 

LE MIEL D'ULMO

Certainement le miel le plus connu de cette partie du monde et le plus recherché.
L’Ulmo (Eucryphia Cordifolia) est un arbre à feuille persistante de la famille qui peut atteindre jusqu’à 40m de hauteur et deux mètres de diamètre. Sa distribution géographique démarre en latitude à hauteur de la Région du Bio-Bio (Ville de Concepción) et descend au- delà de l’île de Chiloé.
Ses fleurs blanches de deux à trois centimètres de diamètre offrent une floraison dense et intense en janvier et février. Sa pollinisation est essentiellement réalisée par les abeilles.

Leurs d'Ulmo.jpg
IMG_20200818_122538.jpg

LE MIEL D'ULMO

Le miel d’Ulmo est un miel exceptionnel par la force de ses notes florales d’anis (et peut-être aussi de fenouil) que l’on retrouve dans son odeur mais aussi son arôme puissant et long en bouche.
Le miel d’Ulmo est de couleur claire, liquide dans un premier temps mais à cristallisation rapide pour donner une couleur jaune clair et opaque.

 

LE MIEL D'AVELLANO - NOISETIER SAUVAGE

L’avellano (Gevuina avelana) est un arbre à feuille persistante pouvant atteindre 20m de hauteur.
Il se développe généralement par individu isolé depuis Valparaiso jusqu’au îles Guaitecas, au sud de l’île de Chiloé.
Ces fleurs prennent la forme de grappes axiales groupées en paire. La floraison en janvier et février donne ensuite de magnifique noisette ronde que les chiliens consommes grillées et salées en apéritif.

Fleurs d'Avellano.png
IMG_20200818_122113.jpg

LE MIEL D'AVELLANO - NOISETIER SAUVAGE

Couleur claire ambrée avec une cristallisation homogène tournant vers le brun clair. Suave, onctueux en bouche et note subtile de noisette grillée.
Il s’agit là d’un miel rare du fait de la dispersion des individus mais la floraison dense permet toutefois sa concentration en positionnant quelques ruches sédentaires très proches des arbres.

 

LE MIEL DE QUILLAY

Le Quillay (Quillaja saponaria) est un arbre à feuille persistante de la famille des Rosacées, d’une quinzaine de mètres de haut, omniprésent dans les vallées centrales du Chili entre le 30° et 38° parallèle. Son écorce est connue sous le nom de bois de Panama mais ce sont ses fleurs (d’octobre à janvier) qui retiennent l’attention (la nôtre et celle des abeilles) : elles se présentent en jolis corymbes blancs, le fruit composé de 5 follicules ayant l'aspect d'une étoile, renfermant des graines ailées.

Fleur de Quillay.png
IMG_20200818_121457.jpg

LE MIEL DE QUILLAY

Le miel de Quillay a une saveur boisée d’une subtilité exceptionnelle, frais, fruité rappelant la citronnelle mais doux à la fois avec une touche de caramel sur le palais. Sa couleur est ambrée et sa cristallisation rapide vire à la couleur jaune brun.

 

LE MIEL DE TIACA

Le Tiaca (Caldcluvia Paniculata) est un arbuste pouvant atteindre 20m de hauteur dans les endroits favorables et humides comme l’île de Chiloé et la Patagonie chilienne.
Sa floraison se produit en janvier et février. Son abondance permet une concentration du nectar pour la production d’un miel que l’on pourrait confondre avec le miel d’Ulmo pour ses notes anisées.

20210115_092530.jpg
Tiaca 2.jpg

LE MIEL DE TIACA

Ces feuilles se consomment aussi sous forme de tisane curative contre les rhumes et les infections intestinales.

 

LE MIEL DE TEPÚ

Le Tepú (Tepualia Stipularia) est un arbuste de 2m à 4m de hauteur formant des forêts denses impénétrables généralement en bord de mer dans des zones marécageuses.
Il s'agit d'un arbre endémique des zones méridionales du Chili, depuis Valdivia, l'Île de Chiloe jusqu'en Terre de Feu

Tepú 3.jpg
20210115_092651.jpg

LE MIEL DE TEPÚ

Le miel de Tepú est un miel brun clair à la cristallisation fine.
Miel de caractère par excellence qui transcrit parfaitement le terroir où il pousse: climat marin, météo rude, densité de son bois très dur. Vous y retrouverez des notes salines et boisées mais aussi une douceur de caramel un peu cuit.

 

LE MIEL DE POLÉO MENTHE SAUVAGE

Miel à part dans notre collection, il ne s'agit pas d'un miel mais d'un miellat et il ne s'agit pas d'un arbre endémique mais d'une menthe sauvage que nous retrouvons aussi sous différentes formes sur les rives de la Méditerranée.

Poléo 2.jpg
20210115_092615.jpg

LE MIEL DE POLÉO MENTHE SAUVAGE

Le miel de Poléo ou menthe sauvage est donc un miellat. Il s'agit d'un miel concocté par les abeilles mais non pas à base du nectar produit par les fleurs mais par le butinage de sucs laissés par d'autres insectes comme les puces, sur les feuilles et tiges de la menthe sauvage...c'est le même principe que pour le miel de Sapin .

Miel de couleur sombre aux reflets rouges, il est très sirupeux, ne cristallise pratiquement pas. Très frais en bouche avec une belle acidité compensée par sa douceur et sa texture.